Reprendre l’entreprise du patron : confiance et engagement chez Morelli

Séries: Repreneuriat

28 avril 2021

Le repreneuriat est plus qu’un transfert de titres. Même lorsque le cédant met les clés dans les mains du repreneur, ce n’est pas une ligne droite jusque chez le notaire. Pour Johnathan Côté, nouveau dirigeant de Morelli Designers, le processus a nécessité une réflexion sérieuse afin de redéfinir la vision de l’entreprise et d’y mettre ses couleurs.

Lorsque Johnathan joint Morelli Designers, une agence de design industriel fondée en 1981, la roue se met à tourner plus vite. À un point tel que des clients disent au président d’« attacher sa tuque avec ce petit gars-là qui déplace de l’air! ». Michel Morelli voit d’un bon œil la détermination qu’a la recrue à insuffler un vent de jeunesse et de changement à son entreprise.

Vouloir aller de l’avant

Quand il est entré en 2007 chez Morelli, alors reconnue pour le design ferroviaire (notamment du prestigieux GoldLeaf du Rocky Moutaineer), Johnathan travaille comme concepteur pour un train de Charlevoix. Le poulain est motivé et il prend rapidement en main la gestion du projet. De plus en plus d’opérations de l’entreprise lui sont confiées par Michel qui se réjouit de ses succès et de l’impact sur le chiffre d’affaires. Le jeune homme met la main à la pâte: design industriel mobilier, manufacturier, sportif, résidentiel, urbain. « J’aime quand les choses fonctionnent bien, affirme Jonathan, le regard franc. Je suis axé sur les solutions et la réussite, alors j’ai tout de suite organisé le travail et placé les gens pour être le plus efficace possible ». Son engagement et sa passion ne passent pas inaperçus. En 2013, le patron lui propose d’acheter des parts de Morelli pour continuer à faire grandir l’entreprise. Il glisse aussi dans la conversation l’éventualité d’une relève prochaine.

Un processus de réflexion 

« Je n’étais pas rendu là dans ma tête, confie Johnathan, en toute franchise. On a commencé à se renseigner sur la reprise. Nos forces et nos personnalités étaient complémentaires, mais je me voyais mal assurer la relève en solo ». Grâce à l’accompagnement offert par le Centre de transfert d’entreprise du Québec (CTEQ), les contours du transfert ont pu être mieux définis, mais Johnathan était toujours en réflexion.

HenkelMedia.com
HenkelMedia.com

En 2015, Michel lui a donné carte blanche. « Il me faisait confiance, relate le repreneur. Il m’a dit : fais comme si c’était ton entreprise ». Morelli Designers était alors officiellement à vendre et Johnathan se cherchait un partenaire. Le CTEQ l’a mis en relation avec plusieurs entrepreneurs potentiels, mais il est resté indécis. « À 5 h du matin tous les jours, jusqu’à 7h30, j’essayais de construire mes idées, de penser où m’en aller avec l’entreprise si je reprenais le gouvernail, se souvient-il. Mon sous-sol était tapissé de schémas. Ma femme pensait que j’étais devenu fou ». Johnathan s’est entouré, a posé des questions, a lu beaucoup sur l’innovation et le développement des affaires.

Quand un blocage devient une solution

Sur le bord de la porte avant de sortir du bureau un soir, les deux hommes se regardent dans le blanc des yeux. « On venait d’apprendre que deux de nos clients n’avaient pas réussi à commercialiser leur produit, raconte Johnathan. Qu’est-ce qu’on pouvait faire pour leur éviter l’échec et de les perdre en cours de route? J’ai dit à Michel : il faudrait être en mesure de mieux les accompagner en amont et pendant toutes les étapes de développement du produit pour que ça n’arrive plus ». Johnathan venait de mettre le doigt sur le bobo et le pied sur l’accélérateur.

« C’est idiot quand on y pense, mais c’est là que les choses ont débloqué, assure-t-il. Innovation, développement, déploiement : ces trois mots clés étaient tapissés sur mes murs. À ma femme, inquiète, j’avais lancé : “je ne sais pas ce que je suis en train de faire, mais ça va définir notre avenir”. J’avais raison. Aujourd’hui, ces concepts définissent notre mission d’entreprise ». Le 23 décembre 2016, Johnathan Côté confirmait son intention d’acheter seul Morelli Designers. « J’avais tracé ma route et pris confiance en moi. Je savais où je m’en allais, ma vision était claire. Michel m’a alors dit : je suis heureux que tu reprennes les rênes seul. Je savais qu’en ton temps, tu y parviendrais ». La transaction a été concrétisée en décembre 2017.

HenkelMedia.com
Morelli a dessiné pour Mobilier Ora la nouvelle collection MODULO

Le nouveau visage de Morelli

Le nouveau PDG a développé un modèle d’affaires autour du credo « de l’opportunité au marché » qu’il a nommé l’expérience globale Morelli. « Je sers de pont, illustre-t-il. Je mets en relation les équipes de marketing et de ventes avec celles de création et de design. J’accompagne les entreprises pour les aider à se situer dans le marché et à arrimer leurs stratégies, de l’innovation jusqu’au développement de produits et à la commercialisation. C’est une nouvelle offre de service-conseil en stratégie d’innovation. Je fais même des conférences sur l’intelligence en design, entre autres à la maîtrise en gestion de l’innovation de l’École de technologie supérieure ».

Johnathan s’est entouré d’une équipe solide et multidisciplinaire à l’image de sa vision. Pour transformer son entreprise et la rendre florissante, il dit en devoir beaucoup à son entourage qui a su l’aider à éclaircir sa vision et à la concrétiser. Ces deux dernières années, il est devenu lui-même un incubateur privé. « Mon behag (big hairy audacious goal) est de m’impliquer dans des projets de déploiement d’entreprises avec lesquelles on a un bon fit, affirme cet amoureux de défis. Je veux être celui qui comble les éléments manquants sur le chemin jusqu’à la commercialisation. Ensemble, on peut éviter l’échec à nos clients, et c’est le point clé qui m’allume. Je veux faire partie de la solution et participer au succès ».

À propos de l'auteur(e)

Isabelle Naessens

À propos de Isabelle Naessens

Rédactrice, analyste, critique, Isabelle Naessens est une femme réfléchie, engagée et versatile qui a œuvré en relations internationales avant de se tourner vers la communication. Stratège relationnelle créative, elle se joint à l’équipe de DanieleHenkel.tv en tant que rédactrice principale et créatrice de contenus.