L’inspiration, moteur de développement

Séries: Inspiration

10 mars 2021

Comment trouve-t-on l’inspiration et comment nous pousse-t-elle à agir? Dans le cadre de notre série Inspiration, nous nous penchons sur le thème de cette impulsion qui nous fait grandir. Voici un témoignage recueilli à la suite à la vidéo En quoi vous ai-je inspiré? de Danièle Henkel.

Il y a jaune citron, jaune canari et … Jaune Camion! Ce projet est celui d’ Yvon Bourbonnais, qui évolue dans le milieu scolaire par amour de la langue française et des jeunes. L’inspiration peut être une co-création. Voici comment un homme de cœur engagé, inspiré par les jeunes, est source d’inspiration à son tour. 

Technicien en production télé, Yvon Bourbonnais anime des ateliers de création vidéo dans les écoles depuis 1997. Il est un entrepreneur motivé par l’indépendance que lui procure le fait d’être à la tête de son organisme. « C’est valorisant de créer mes propres projets et d’avoir la chance de m’ajuster, non pas à une directive, mais aux réactions spontanées et honnêtes des élèves et des enseignants ». Yvon aime l’idée du dépassement propulsé par l’authenticité, ce qu’il ne trouvait pas dans son milieu professionnel. Sa propension à s’adapter, comme une vulnérabilité mise au grand jour, inspire la confiance et est vectrice d’avancement puisqu’il sert d’exemple. Hors des cadres établis, c’est l’école de la vie.

Motiver par le jeu

Professeur, c’était l’option B, car Yvon a vraiment à cœur de travailler avec la jeunesse. « Ce sont les adultes de demain. J’investis dans leur avenir. On parle d’enjeux de société et de la réalité de la vie. » Ce qu’il fait? Aller à la rencontre des jeunes dans les écoles, les camps de jour, les centres de loisirs. Il leur partage son expertise, leur parle du monde de la télé, de l’envers du décor, des techniques de son et d’éclairage. Surtout, il les fait participer.

HenkelMedia.com

« C’est ensuite à eux de présenter des bulletins de nouvelles et des entrevues devant leur groupe ». Transmettre le souffle créateur, c’est aussi inspirant. Les enseignants sont ravis par la sensibilisation à la justesse de la langue qui passe presque inaperçue. « C’est une façon détournée de mettre en application la théorie, notamment la communication orale et écrite », raconte celui pour qui le français a toujours fait partie de la vie, entouré d’une mère et d’une tante liseuses compulsives et écrivaines à leurs heures. Jaune Camion, c’est d’ailleurs le titre de la première œuvre théâtrale qu’Yvon a écrite et produite, qui a tourné entre 1997 et 2001 avec Mélissa Désormeaux-Poulin. Une pièce inspirée de drames qui peuvent toucher les jeunes.

HenkelMedia.com

L’inspiration, un partage de soi et de valeurs 

En leur donnant la parole, il leur infuse une bonne dose de confiance en eux. D’entrée de jeu à un atelier, il glisse une anecdote qui captive les petites oreilles et les motive: « Dans mon parcours, j’ai rencontré des centaines d’élèves. Je me souviens d’un en particulier… ni bon, ni mauvais, mais qui avait de la difficulté à s’intégrer. Quand ça a été à son tour de présenter son bulletin de sports, il s’est animé. Il est celui qui a le mieux brillé dans la classe. Et quand j’ai demandé aux élèves à la fin de l’atelier lequel d’entre eux les avait le plus inspirés, c’est ce garçon qui a raflé les votes. Quelques mois plus tard, en fin d’année, sa professeure m’a rappelé pour me dire que l’atelier avait donné à ce jeune homme une raison d’être à l’école ». Exercice gratifiant qui inspire Yvon.  Et qui le rend inspirant. Un cercle absolument vertueux.

« C’est important l’inclusion, peu importe qui tu es, énonce Yvon. Sois ouvert aux autres ». Conscient d’avoir été privilégié en étant issu d’un milieu où la communauté était tissée serrée et fière, Yvon choisit de redonner. « C’est comme un trop-plein de recevoir qui a débordé ! ». Rousseauiste, il est d’un naturel empathique : « J’ai toujours été comme ça, je n’aimais pas voir un camarade mis de côté, alors j’allais le chercher, on devenait amis ».

Ce qui passionne Yvon?

« Impliquer les enfants, croire en leur potentiel d’embarquer dans l’aventure d’un tournage ou de comprendre des enjeux de société ».

Ses sources d’inspiration?

Les réalisateurs, producteurs et acteurs québécois André Melançon et Rock Demers, créateurs de classiques jeunesse de chez nous. Yvon a même travaillé avec l’équipe de production de la Guerre des Tuques dans les années 1990!

En quoi Danièle Henkel l’inspire? Elle projette les mêmes valeurs que lui pour propulser les jeunes vers l’avant. « Avoir l’audace d’essayer, accepter de faire des erreurs, se voir gagnant, trouver les ressources, croire en ses rêves ». Pour cette même capacité d’écoute et d’empathie qui l’anime aussi. Pour les valeurs de respect, d’honnêteté, de confiance et d’inclusion, qui sont au cœur de ses propres motivations.

« Elle est une femme qui s’implique dans des causes, pour les personnes handicapées et la diversité entre autres. Elle est encourageante, positive. Si on adoptait les actions qu’elle fait valoir, je crois que le monde serait meilleur. Elle est comme une grosse bouffée d’amour ».

Note: Commerçants, ceci s’adresse à vous! Productions Jaune Camion, en collaboration avec le gouvernement du Québec, lance une campagne de sensibilisation au français à travers des courts-métrages, Bien écrire en français, ça s’affiche! jusqu’à la fin mars 2021.

À propos de l'auteur(e)

Isabelle Naessens

À propos de Isabelle Naessens

Rédactrice, analyste, critique, Isabelle Naessens est une femme réfléchie, engagée et versatile qui a œuvré en relations internationales avant de se tourner vers la communication. Stratège relationnelle créative, elle se joint à l’équipe de DanieleHenkel.tv en tant que rédactrice principale et créatrice de contenus.