Éviter bien des tourments en affaires grâce au mentorat

28 octobre 2021

HenkelMedia.com

GABRIEL CCOPA – JOURNAL D’UN INVESTISSEUR IMMOBILIER

Un jeune homme rempli d’ambition et d’enthousiasme m’a récemment posé la question suivante : si tu avais un seul conseil à donner à quelqu’un qui débute en affaires, quel serait-il ? Sans hésitation, je lui ai répondu que ce qui m’a permis de mieux grandir au cours de mes six ans en entrepreneuriat a été l’appui de mentors, qui sont des experts dans divers domaines de mon travail et, d’une certaine façon, ma vie personnelle.

Ces mentors sont des professionnels qui ont déjà atteint les objectifs que je me suis moi-même fixés. Certes, un mentor peut vous conseiller face à de nouveaux défis. Mais il peut aussi s’avérer un grand soutien moral lors des moments difficiles, qui font partie du quotidien d’un entrepreneur. Dans mon cas, être un mentoré m’a permis d’éviter de commettre de graves erreurs. En fait, j’estime que ces mauvaises décisions, si elles avaient été commises, auraient coûté au moins 80 000 $ à mon entreprise de développement immobilier.

Il y a 2 ans, j’ai eu la chance de faire la connaissance de Guy Baillargeon, avocat de formation et consultant en immobilier, lors d’un coaching sur les flips immobiliers. Il est graduellement devenu un mentor qui m’a conseillé à plusieurs reprises. J’aimerais d’ailleurs partager avec vous certains de ses conseils tirés d’un livre qu’il a coécrit avec Bruno Rako intitulé 107 principes pour investir dans l’immobilier au Québec.

Subdiviser les tâches

Dans cet ouvrage, les auteurs énoncent le principe suivant : avant de réaliser un projet d’affaires de grande envergure, il est préférable d’utiliser un diagramme de Gantt. C’est un outil utilisé en planification et en gestion permettant de visualiser dans le temps les diverses tâches qui composent un projet.

HenkelMedia.com

Dans mon cas, j’ai divisé mon projet de flip en quatre étapes, à savoir prospection de maisons, achat, rénovation, puis mise en marché et vente. Cela m’a permis de gagner en confiance. En toute franchise, le passage de flips de maisons de 300 000 $ à un autre valant 1 000 000 $ me semblait initialement irréaliste dans ma situation. En utilisant le diagramme de Gantt et en attribuant une date de réalisation pour chaque étape, ce projet ambitieux est soudainement devenu réaliste. Comme quoi, les seules limites qui existent sont celles que nous nous imposons.

HenkelMedia.com
© Lux image solution

Une bonne affaire se fait toujours à l’achat

Un autre principe du livre qui vaut son pesant d’or est ceci : une bonne affaire se fait toujours à l’achat. En immobilier, cela consiste à acheter une propriété au-dessous de sa valeur marchande. À force de suivre des formations, j’ai appris à dénicher de bonnes occasions d’affaires grâce à des méthodes créatives de prospection plutôt que d’acheter une propriété à la valeur du marché.

Ayant commis cette erreur coûteuse dans mes débuts dans le milieu de l’immobilier, j’ai appris qu’il valait mieux faire preuve de patience et de diligence plutôt que d’acheter dans le seul but d’acheter.

Un bon réseau 

Cela dit, le principe que je préfère dans ce livre est l’importance de cultiver son réseau de contacts en affaires. En effet, la qualité de votre réseau reflète en quelque sorte la valeur de votre compagnie. C’est pourquoi les personnes les plus riches et influentes de ce monde sont également entourées de gens ayant connu un succès dans leur domaine d’expertise.

Tout le monde à la capacité de se bâtir un réseau professionnel, mais c’est tout aussi important de nourrir ce réseau. Et avant de recevoir, il faut donner. L’une des façons de redonner à votre réseau est de recommander nos contacts à d’autres personnes pouvant avoir besoin de leurs services.

HenkelMedia.com

Hormis les mentors et les contacts de qualité, il est possible d’en apprendre beaucoup dans la littérature, ou par l’usage d’outils audio et vidéo. D’ailleurs, l’un de mes passe-temps préférés est la lecture de livres de développement personnel. De Tony Robbins à Dale Carnegie, des auteurs me permettent non seulement d’acquérir une motivation supplémentaire, mais aussi de développer des techniques pour améliorer ma confiance, ma productivité et plusieurs autres aspects de ma vie personnelle. Ces auteurs, pour ne nommer qu’eux, sont devenus de précieux conseillers au fil des années.

Je vous invite donc à vous lancer à la recherche de mentors pouvant vous aider à concrétiser vos objectifs personnels et professionnels. J’ai constaté que la plupart des gens d’affaires à succès sont souvent disposés à aider de nouveaux entrepreneurs, car ils savent à quel point le soutien d’un collègue est déterminant pour une carrière. L’éminente productrice, animatrice et éditrice Oprah Winfrey a dit qu’un mentor est une personne qui vous permet de trouver l’espoir en vous.

En rétrospective, j’ai constaté que j’ai pris les pires décisions en affaires lorsque j’ai demandé conseil à des personnes inexpérimentées. Face à un nouveau défi, j’appelle désormais mon mentor afin de demander son avis.

Je dois mentionner qu’il est important de choisir scrupuleusement son mentor. Ce dernier doit avoir votre succès à cœur, d’abord et avant tout. Cette personne aura une influence directe sur l’atteinte de vos objectifs. Il faut donc choisir un conseiller dont les actions sont congruentes avec ses enseignements. Dans le jargon, on dit que cette personne « walks the talk ».

À propos de l'auteur(e)

Gabriel Ccopa

À propos de Gabriel Ccopa

Président d'Excellence Construction Rénovation

Gabriel Ccopa est le fondateur d’Excellence Construction Rénovation, une entreprise spécialisée en projets immobiliers de luxe. Ce jeune entrepreneur a pour mission de redéfinir les standards de qualité en rénovation de propriétés haut de gamme.